Member News Story

Thales signs OFSV contract with Seaspan’s Vancouver Shipyards, EN-FR

Ottawa, May 26, 2016 - Thales signs OFSV contract with Seaspan’s Vancouver Shipyards

 

Key points

 

·         $35M (CAD) contract for the electronic systems on three Offshore Fisheries Science Vessels (OFSV)

·         OFSVs built for the Canadian Coast Guard (CCG) by Seaspan’s Vancouver Shipyards (VSY) under the National Shipbuilding Strategy (NSS)

·         Thales also under contract with Seaspan for initial phases of the Offshore Oceanographic Science Vessel (OOSV) for the CCG and the Joint Support Ships (JSS) for the Royal Canadian Navy (RCN)

 

On March 24th, Thales in Canada signed a $35M (CAD) contract with Seaspan’s Vancouver Shipyards (VSY), regarding the electronic systems for the construction of the Canadian Coast Guard’s (CCG) three Offshore Fisheries Science Vessels (OFSV) under the National Shipbuilding Strategy (NSS). Seaspan recently announced the start of production on the second OFSV. In the meantime, significant progress continues on the first OFSV with 37 of 37 blocks currently under construction.

 

This is an important step that shows Thales’ commitment to NSS and continued success in developing maritime business in Canada. Thales in Canada has been under contract for the initial phases of the OFSV project since 2013 and is also under contract with Seaspan for initial phases of the Offshore Oceanographic Science Vessel (OOSV) for the CCG and the Joint Support Ships (JSS) for the Royal Canadian Navy. As a Tier 1 partner of VSY, Thales is responsible for the selection, procurement and integration of the electronic systems and equipment on the vessels being constructed, including radar, communications, bridge and mission systems.

 

“Seaspan is full-steam ahead on the production and delivery of its first two National Shipbuilding Strategy (NSS) Non-Combat vessels, and we are pleased and excited to partner with Thales’ world-class team of experts,” said Brian Carter, President - Seaspan Shipyards. “Today’s announcement is not only a strong reminder of the progress being made under the NSS, but also of the impact it is having, continuing to increase opportunities for Canadian companies and creating jobs for Canadians.”

 

The steady stream of stable revenue that this project is providing has allowed Thales to invest in research and development to increase the efficacy of the systems that it installs and integrates onto CCG and RCN vessels. Thales in Canada officially opened a new maritime lab in its Ottawa offices in December 2015, in the presence of Pierre Eric Pommellet, EVP Defence Mission Systems. This systems integration and test facility will support the integration of electronic systems for the Canadian Coast Guard vessels.  This infrastructure is a key capability for the Thales NSS work, but can also be leveraged in future projects making Thales more competitive, both within Canada and internationally.

 

“The OFSV project is a great opportunity for Thales to secure high-skilled jobs both at our facilities in Ottawa, and within our team at Vancouver Shipyards. The work our team is doing in our new maritime lab in Ottawa embodies our value proposition as an innovative systems integrator.” said Dale Potter, Vice President, Defence Mission Systems, Thales in Canada

 

***

Ottawa, le 26 mai 2016 - Thales signe un contrat NHSH avec les chantiers navals Seaspan de Vancouver

 

Points clés

 

·         Signature d’un contrat de 35 millions de dollars canadiens pour la fourniture de systèmes électroniques intégrés à bord des trois navires hauturiers de science halieutique (NHSH)

·         Les NHSH sont construits pour la Garde côtière canadienne (GCC)  par les chantiers navals Seaspan de Vancouver (VSY) dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN)

·         Thales est également sous contrat avec Seaspan pour les phases initiales du navire hauturier de science océanographique (NHSO) pour la GCC et les navires de soutien interarmées (NSI) pour la Marine royale canadienne (MRC)

 

Thales a conclu le 24 mars un contrat de 35 millions de dollars canadiens (environ 24,3 millions d’euros) avec les chantiers navals Seaspan de Vancouver (VSY), au Canada,  pour la fourniture de systèmes électroniques à bord des trois navires hauturiers de science halieutique (NHSH) construits pour la Garde côtière canadienne (GCC) dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). Seaspan annonce par ailleurs le lancement de la fabrication du deuxième NHSH tandis que les travaux progressent significativement sur le premier avec 37 unités construites sur un total de 37 constituant le navire.

 

Il s’agit d’une étape importante qui témoigne du rôle clé de Thales dans la SNCN et démontre le succès du développement de ses activités maritimes au Canada. Thales est sous contrat pour les premières phases du projet NHSH depuis 2013 et est également engagé contractuellement avec Seaspan pour les phases initiales du navire hauturier de science océanographique (NHSO) destiné à la GCC et les navires de soutien interarmées (NSI) conçus pour la Marine royale canadienne (MRC). Partenaire de premier ordre de Seaspan, Thales a pour mission la sélection, la fourniture et l’intégration de tous les systèmes et équipements électroniques qui équiperont les navires en cours de construction dont les systèmes de navigation intégrés, de communication et de mission scientifique, ainsi que l’ensemble des consoles de la passerelle.

 

« Seaspan travaille à plein régime sur la construction et la livraison de ses deux premiers navires non destinés au combat et développés dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). Nous sommes ravis de faire équipe avec les experts de Thales », a déclaré Brian Carter, Président des chantiers navals Seaspan. L'annonce de ce contrat atteste non seulement de l’avancement du projet et des progrès accomplis depuis son lancement, mais il ouvre également la voie à de nouvelles opportunités  et permet aux entreprises canadiennes de  créer des emplois. »

 

Les revenus stables générés par ce projet ont permis à Thales d’investir dans la recherche et le développement afin d'augmenter les performances des systèmes installés sur les navires de la GCC et de la MRC. En décembre 2015, Thales a inauguré un nouveau laboratoire maritime au Canada, dans ses locaux d’Ottawa, en présence de Pierre-Éric Pommellet, Directeur général adjoint, Systèmes de Mission de Défense de Thales. Ce laboratoire, consacré à l'intégration des systèmes et aux essais, soutiendra l’intégration des systèmes électroniques sur les navires de la Garde côtière canadienne.  Cette infrastructure est une composante clé de la mission confiée à Thales et démontre son implication au sein de la SNCN. Elle servira également de levier pour de futurs projets en augmentant la compétitivité de Thales aussi bien au Canada qu’à l’international.

 

« Le projet NHSH constitue pour Thales une formidable occasion de préserver les emplois hautement qualifiés aussi bien sur ses sites à Ottawa qu’au sein des chantiers navals de Vancouver où une équipe dédiée travaille en étroite collaboration avec Seaspan. Notre nouveau laboratoire maritime illustre ainsi notre capacité opérationnelle et nous positionne aussi en tant qu’intégrateur de systèmes innovants.» a déclaré Dale Potter, Vice-président, Systèmes de Mission de Défense de Thales au Canada

 

 

 

Posted 2016-05-26
Last Modified 2016-05-26 10:18