CADSI News Story

Nouveau rapport de l’AICDS : Ce que les alliés du Canada peuvent nous apprendre sur la cybercollaboration entre le gouvernement et l’industrie

Nouveau rapport de l’AICDS : Ce que les alliés du Canada peuvent nous apprendre sur la cybercollaboration entre le gouvernement et l’industrie

OTTAWA (Ontario), le 28 janvier 2020 – Le Canada est loin derrière ses alliés en ce qui concerne la collaboration entre le gouvernement et l’industrie dans le domaine cybernétique, mais un nouveau rapport publié par l’Association des industries canadiennes de défense et de sécurité (AICDS) conclut qu’il existe des moyens de les rattraper rapidement et efficacement.

Les représentants du gouvernement sont invités à observer nos proches partenaires et alliés partout dans le monde pour connaître les stratégies qui fonctionnent.

Le rapport, L’impératif de la cybercollaboration, a été rendu public aujourd’hui. Fondé sur une étude comparative des approches adoptées aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, de même que sur plus d’une vingtaine d’interviews approfondis avec des experts nationaux et internationaux, ce rapport propose un modèle global de coopération publique-privée.

« La collaboration entre le gouvernement et l’industrie nationale en cybernétique est devenue une seconde nature chez nos alliés, affirme Christyn Cianfarani, présidente-directrice générale de l’AICDS. Mais notre propre gouvernement ne tire pas pleinement parti de l’industrie. On estime que 98 % de la cyberinfrastructure canadienne est détenue et gérée par des intérêts privés. Il est temps pour nous d’entrer dans le jeu. »

Le rapport recommande une série d’étapes que peut suivre le gouvernement canadien dans les trois prochaines années, y compris :

  • Établir une Table sectorielle de stratégies économiques pour le domaine cybernétique
  • Ouvrir la porte à l’échange de talents entre les secteurs public et privé
  • Mettre sur pied un réseau opérationnel secret pour le partage des connaissances

Le rapport de l’AICDS fait à la suite de la première vague de recherche effectuée par l’Association sur l’industrie canadienne de la cyberrecherche, dont les résultats ont été rendus publics au début de 2019. Le rapport évite intentionnellement de proposer des révisions complexes des mécanismes gouvernementaux, ajoute Mme Cianfarani.

« La mise en œuvre d’importants changements institutionnels est difficile, et nous le savons. Mais la plupart de ces solutions ont déjà été testées par nos alliés et peuvent être mises en place en relativement peu de temps. Le plus grand défi est toujours d’établir et de maintenir la confiance. »

Pour consulter le rapport complet, cliquez ici.

Pour en savoir plus :

Kathryn Forrest, gestionnaire des communications, AICDS

613-235-5337 poste 20

kathryn@defenceandsecurity.ca

Posted 2020-01-28
Last Modified 2020-01-28 09:16